Comment faire un emailing

 

Le terme n’est pas très joli mais qu’importe ; dans le webmarketing, la fin justifie les moyens et l’emailing est précisément le moyen dont il est question ici. De toutes façons, il importe peu que ce terme soit sympa, puisque seuls les webmarketeurs l’emploient, préférant, devant leur clients, utiliser les mots « newsletter » ou « sollicitation », entre autres.

 

De quoi s’agit-il ?

Synthétiquement, l’emailing est la tâche consistant à envoyer un email, (généralement commercial, ou d’information) à un très grand nombre de personnes en même temps, dans le but de les faire interagir avec le contenu : clic sur un lien pour visiter un site web, réponse pour s’inscrire à évènement, remplissage d’un formulaire pour collecter des informations, achat d’un bien ou d’un service etc.

 

Dans le détail, l’emailing, c’est aussi des outils informatiques pour non seulement rédiger les emails mais aussi pour collecter des adresses mail, expédier des messages, gérer les réponses massives et établir des statistiques.

 

Une efficacité redoutable

Si, avec la publicité non intrusive en ligne, l’e-mailing est la technique de prospection la plus utilisées des webmarketeurs, ça n’est pas un hasard : elle a fait la preuve de son efficacité redoutable depuis longtemps. Peu coûteux et facile à utiliser, l’e-mailing permet de toucher un très grand nombre de personnes rapidement. Selon la thématique du mail de sollicitation, la fréquence, l’intérêt et la qualité rédactionnelle, le retour client peut aller jusqu’à 35% des personnes touchées, et plus de 60% lors de certaines promotions ou périodes spécifiques, telles que les soldes, Noël, la rentrée des classes et bien d’autres encore.

 

Tous les publics en un clic

L’avènement d’internet sur les smartphones et la facilité d’utilisation des e-mails a permis  à chacun d’avoir un e-mail tôt et d’y accéder à peu près partout. Aubaine pour les webmarketeurs qui ont vu un moyen d’élargir les publics visés, allant des adolescents (à partir de 13 ans) jusqu’au retraités les plus connectés. Évidemment, le contenu sera adapté en fonction de l’âge des lecteurs et du thème abordé mais d’une manière générale, l’emailing est bien moins contraignant en matière de contenu que la publicité à la radio ou dans la presse écrite.

 

Un coût rentable

S’il est très difficile d’établir par avance le coût de l’emailing, puisqu’il dépend de nombreux facteurs tels le nombre de prospects, la solution logicielle choisie, la fréquence d’expédition ou encore les coûts de collecte des adresses mails des expéditeurs, on peut cependant établir qu’il est très rentable dans la majorité des cas. D’abord parce que les fichiers clients contenant une adresse mail sont nettement moins chers que ceux contenant une adresse postale. Ensuite, parce que les adresses mais se re exploitent à l’infini, et qu’hormis la rédaction, l’emailing inclut une grande part d’automatisation qui dispense d’avoir recours à des ressources humaines coûteuses.

 

Une bonne formation pour de bons résultats

Ca paraît simple comme ça mais n’allez tout de même pas croire que c’est accessible à tous sans faire le moindre effort. D’abord, rappelez-vous que l’emailing est l’une des techniques les plus utilisées par les webmarketeurs ; cela signifie que les internautes sont très sollicités et qu’il vous faudra donc sortir du lot pour être efficace. De plus, plus vos outils et vos techniques seront performants, plus vos résultats seront à la hauteur de vos espérances en terme de retour. N’hésitez pas à investir quelques euros dans une formation sur l’emailing ; vous les rentabiliserez toujours. De même, ne mégotez pas sur la qualité de votre support web : il doit pouvoir supporter plusieurs centaines de visiteurs d’un coup, provenant de votre emailing, et être très pertinent en terme de contenu. Là encore,  vous gagnerez à investir un peu d’argent dans une formation pour créer une page de vente efficace.

 

Un complément webmarketing

Si l’emailing est un incontournable du webmarketing, il n’est pas le seul outil à votre disposition pour augmenter le trafic de votre blog /page / site web. D’ailleurs, généralement, on exploite d’abord d’autres méthodes, pour lesquelles il existe de très nombreuses formations de webmaketing et qui viennent en amont de l’emailing, telle celle, par exemple, pour apprendre à créer une page de vente optimisée ou celle qui enseigne l’art de créer une chaîne Youtube et d’en vivre.

En résumé, l’emailing est un outil puissant, utile, et efficace mais il perdra toute son utilité si vous ne préparez pas bien le terrain (comprenez : votre site web !), avant d’expédier vos premiers messages. Car on le sait, les internautes sont très impatients et déteste attendre, d’autant plus qu’il suffit d’un simple clic pour se retrouver ailleurs (comprenez : chez la concurrence). Si votre site est trop lent, ou inintéressant, vous perdrez vos visiteurs plus vite que vous les aurez acquis. Et pour les récupérer ? Vous devrez impérativement avoir recours… au webmarketing !