Se référencer en 2019 est un processus qui dure plusieurs mois, voire plusieurs années. Si vous voulez avoir du trafic de qualité le plus vite possible, vous devez éviter plusieurs erreurs que nous allons mentionner dans cet article.

1 – Ne pas optimiser ses mots clés 

Beaucoup de débutants se concentrent sur le contenu de l’article, parfois de très bonne qualité, sans se positionner sur les mots-clés les plus pertinents. Le problème est que vous pouvez écrire des articles très complets, si personne n’y a accès ou ne parvient à les trouver via les moteurs de recherche, vous allez investir beaucoup de temps pour peu de résultats.  

Il est indispensable de se positionner sur des mots-clés qui ont beaucoup de recherches et peu de concurrence, c’est-à-dire beaucoup de demande et peu d’offre, de manière à apparaître très rapidement en première page Google 

Même si avoir du contenu de très bonne qualité est indispensable pour avoir un blog qui passionne vos lecteurs, la première étape est de trouver les mots-clés les plus pertinents pour votre article. Vous pouvez notamment utiliser Google ou encore Ubersuggest, qui vous indique pour chaque requête le nombre de recherches mensuelles par pays ainsi que le niveau de concurrence. Hyper utile pour se positionner !

2 – Ne pas faire suffisamment faire apparaître son mot clé 

Une fois que vous avez votre mot-clé, il va falloir montrer à Google quel est le mot sur lequel vous voulez vous positionner et vous souhaitez apparaître dans le moteur de recherche. Pour cela, il va falloir le mentionner à de nombreuses reprises. Il faut tout d’abord le mentionner dans le titre, idéalement au début de votre titre. Il faut également le mentionner dans votre méta description, ainsi que dans votre URL. 

Enfin, mentionnez-le à plusieurs reprises au sein de votre article, idéalement au moins trois fois si vous avez un article de 2000 mots. De cette façon, Google saura facilement identifier le mot-clé sur lequel votre article pourra se positionner. 

Parallèlement, il ne faut pas en abuser car Google sanctionne les sites qui tentent de sur-optimiser le référencement des articles. Mais le mentionner à quelques reprises au sein de votre article est nécessaire pour se référencer. 

Par exemple, cet article du blog Bonjour Rome qui partage les meilleures adresses de restaurants à Rome se positionne sur le mot-clé « Restaurant Rome » : https://bonjourrome.fr/restaurant-rome/

Et le mot-clé est mentionné dans l’URL, le titre de l’article ainsi qu’au sein du contenu.

3 – Ne pas optimiser son titre

Apparaître en première page des résultats Google est une première étape, mais attirer les clics des internautes en est une autre.

Et la façon dont vous formulez votre titre peut faire varier le nombre de personnes cliquant sur votre article, plutôt que de choisir l’article au-dessus ou d’en-dessous.

Pour cela, il est conseillé de faire des titres sous forme de liste, comme un « TOP 5». Vous pouvez aussi parler du bénéfice que l’internaute obtiendra avec votre article, en précisant une contrainte de temps, par exemple « Comment avoir 10 000 visiteurs en 1 mois ». Enfin, n’hésitez pas à montrer que l’article est à jour, en indiquant par exemple la date à la fin du titre : « TOP 5 des techniques de référencement (2019, mis à jour) ».

Cela incitera les internautes à cliquer sur votre article, et Google le considèrera comme un article pertinent qu’il faut faire monter dans les résultats de recherches. Car oui, le SEO passe d’abord et avant par l’optimisation de vos articles !

4 – Obtenir des backlinks sans se soucier de la qualité des liens 

Si l’on revient 10 ans en arrière, beaucoup de sites s’étaient positionnés en obtenant des liens sur des sites qui n’avaient aucun rapport avec leur thématique voire sur des sites qui était dans une autre langue.  

Mais depuis quelques années, l’algorithme de Google est devenu très strict. Google repère avec précision les liens que vous obtenez. Et si vous obtenez de liens de qualité en relation avec votre thématique et sur des sites francophones, votre site gagne des points et vos articles se référencent efficacement.  

En revanche, si vous obtenez des liens hasardeux sur des sites qui n’ont aucun rapport avec votre thématique, Google le repère directement et peut vous sanctionner très lourdement. Ce point est absolument essentiel car si vous obtenez des backlinks qui ne sont pas de qualité, vous pouvez rapidement être sanctionné en voyant vos articles chuter de place dans les résultats de recherche Google, voire disparaître du moteur de recherche si vous multipliez les backlinks de mauvaise qualité.

5 – Ne pas mettre à jour son contenu 

Google favorise les sites qui mettent à jour régulièrement leur contenu. Cela signifie par exemple actualiser les dates ainsi que les chiffres dans vos articles. Mais surtout, cela signifie mettre à jour les liens brisés. Si beaucoup de sites voient régulièrement le jour chaque année, beaucoup de sites ferment également.  

Et sur votre site, plus vous avez de liens externes, plus vous avez des chances d’avoir des liens obsolètes dans vos articles. Et avoir beaucoup de liens obsolètes est le signe d’un site qui n’est pas à jour pour Google. 

En revanche, si vous mettez à jour votre site en actualisant les liens obsolètes, Google vous favorisera en termes de référencement. Pour connaître tous les liens obsolètes de votre site ainsi que tous les liens obsolètes de n’importe quel site en général, vous pouvez utiliser l’outil Ahrefs qui est payant mais très efficace pour connaître tous les liens obsolètes d’un site donné.